fingerstyle

drapeaux

    • English
    • Français


Fingerstyle guitar

Le terme guitare fingerstyle ou fingerpicking désigne une technique de jeu qui permet a un guitariste de d’utiliser chacun de ses doigts comme autant de mediators qu’il pourrait avoir. Les doigts sont indépendants les uns des autres.

Cette technique n’est absolument pas naturelle et nécessite un entraînement quotidien. Cela consistent à faire vibrer les cordes avec le pouce et les autres doigts pour collecter des notes. le pouce de la main droite fait sonner les basses, les autres doigts jouent l’accompagnement, ou la mélodie. C’est un jeu très difficile qui obéit finalement à certaines règles qui peuvent être très bien expliquées

Il y a d’autres techniques

  • flatpicking (cueillette des notes individuellement avec un médiator appelée « flatpick ») ou,
  • Le grattage de toutes les cordes des accords (guitare d’accompagnement).

Le terme est souvent utilisé comme synonyme de fingerpicking (bien que le fingerpicking puisse également se référer à un sous-ensemble spécifique de style). Les morceaux arrangés pour être joué en fingerstyle peuvent inclure des accords, des arpèges et d’autres éléments tels que :

  • Les harmoniques naturelles et artificielles,
  • L’hammering on , (en français : effet marteau), qui consiste à faire un effet de marteau avec un ou plusieurs doigt sur une ou plusieurs cordes déjà entrain de vibrer,
  • Le « pull off » (en français : retirer) est le contraire d’un « hammering on », il consiste à ôter un ou plusieurs doigts d’une position sur une ou plusieurs cordes déjà en vibration,
  • L’utilisation du corps de la guitare comme caisse de percussion.

Bien d’autres techniques sont utilisées et sont en perpétuelles évolutions.

Le fingerpicking est une technique standard de jeu où les basses sont jouées en alternance avec le pouce aussi bien sur guitares à cordes classique ou nylon que sur guitares à cordes métalliques ou guitares électriques.

Le fingerstyle en tant que technique

Parce que les notes ne sont pas frappées par tous les doigts en même temps mais plutôt par chacun des doigts de manière individuelle, le guitariste « fingerstyle » effectue plusieurs parties musicales à la fois.

« Physiquement, le « fingerstyle » se réfère à l’utilisation de chacun des doigts de la main droite de manière indépendante afin de jouer les pièces multiples d’un arrangement musical qui devraient normalement être joué par plusieurs membres d’un orchestre ; la basse, l’accompagnement harmonique, la mélodie et les percussions peuvent tous être joués simultanément lors du jeu en Fingerstyle1

»

Origines du « fingerstyle guitar »

Le mot étant issu de la langue anglo-saxonne il n’est pas étonnant de trouver les origines du fingerstyle guitar aux États-Unis d’Amérique. Les quarante dernières années ont vu une explosion du nombre de joueurs qui ont adopté ces techniques de jeu et ont atteint des niveaux impressionnant de virtuosité. La merveilleuse diversité et la vision éclectique des artistes qui ont joué et continuent de jouer en utilisant ces techniques font que le terme de «guitare fingerstyle» désigne aujourd’hui plutôt une façon de s’exprimer à travers divers genres musicaux qu’un style musical. La guitare fingerstyle intègre des éléments de ragtime, de gospel, de folk, de musiques folkloriques populaires traditionnelles, de country, de blues, de jazz, de musique classique, de rock, de pop, de celtique et de musique new age.

Quelques grands noms du fingerstyle

Andy McKee
Laurence Juber
Doyle Dykes
Kotaro Oshio
Sungha Jung
Michael Chapdelaine
Tommy Emmanuel
Dylan Ryche
Mike Dawes

0.00 €0 items